Comment choisir un accouplement mécanique ?

accouplement mécanique

Publié le : 30 juin 20216 mins de lecture

Passionné de la mécanique et de la personnalisation auto ? Parfois, chercher une pièce de rechange pour réparer un élément défectueux ou encore pour optimiser sa performance peut s’avérer plus ou moins difficile. Malgré la multiplicité des offres en ligne, choisir une pièce qui peut répondre à vos attentes n’est pas une mince affaire. Si vous êtes à la recherche d’un accouplement mécanique pour votre transmission, voici quelques astuces qui peuvent vous être utiles.

 

Fonctionnement d’un accouplement mécanique

Un accouplement mécanique est une pièce à part entière, conçue spécifiquement pour assurer la liaison entre deux équipements mécaniques en rotation. Dans le domaine automobile, ce mécanisme, appelé souvent joint de transmission, assure la liaison entre les deux arbres en rotation. Logé entre les prolongements de chaque arbres, il permet d’assurer la transmission du couple. Par fois, il est difficile d’avoir des axes de transmission parfaitement alignés, c’est pour cela que le recours à un accouplement élastique est indispensable afin de corriger l’alignement des arbres et de minimiser ainsi la vibration du couple.

Au fil du temps, l’usure entre les mécanismes d’un accouplement mécanique devient importante. Et c’est à ce moment là qu’il est nécessaire de penser à remplacer son joint de transmission afin d’éviter les risques et surtout pour éliminer les bruits et vibrations provenant de cette pièce défaillante. Pour vous donner une inspiration, l’achat en ligne est pratique et fiable. Vous pouvez contacter directement des sites spécialisés en vente des accouplements mécaniques comme rathicouplings.fr.

 

Les types d’accouplement mécanique

Sur le marché en ligne, aussi bien que dans les points de vente agréés, vous pouvez distinguer trois grandes catégories d’accouplement mécanique à savoir : l’accouplement flexible, l’accouplement rigide en torsion et l’accouplement rigide. Ainsi, il est donc nécessaire de prendre en considération les caractéristiques de votre arbre de transmission avant de choisir un tel ou un tel joint de transmission. L’accouplement flexible, par exemple, n’est pas conçu pour corriger l’alignement au niveau des deux arbres, mais plutôt pour atténuer les vibrations et chocs lors d’un mouvement de pulsation ou de décélération.

L’accouplement rigide de torsion, quant à lui, se présente sous plusieurs types lui aussi. On peut citer entre outre le joint d’Oldham, l’accouplement à disque, à engrenage, à membrane, à chaînes, à soufflet, … Mais en général, ces types de joint de transmission sont conçus avec des pièces rigides afin de rectifier le défaut d’alignement. Le dernier type d’accouplement mécanique est comme son nom l’indique, un joint ou un accouplement rigide fabriqué dans le but de relier deux axes ou arbres afin de transmettre les mouvements de rotation. A cet effet, il ne permet pas le désalignement entre les axes, mais nécessite par contre un montage avec précision pour éviter les usures au niveau des roulements à l’extrémité de chaque arbre.  

 

Critères pour bien choisir son accouplement mécanique 

Vu la multiplicité des gammes des accouplements mécaniques sur le marché, le choix de ce dernier ne se fait pas au hasard. Chaque conception a ses propres caractéristiques. Il est donc indispensable de bien définir la raison pour laquelle vous allez remplacer votre accouplement mécanique. A partir de ce procédé fondamental, vous pouvez envisager la décision à prendre. Sachez que beaucoup sont les critères à prendre en considération avant de changer un joint de transmission.

Ainsi, il est idéal de connaitre la nature de la défaillance au niveau de l’alignement des deux axes : elle peut être axiale, angulaire ou encore radiale. Le couple maximal à transmettre est aussi un critère de base. Renseignez-vous sur les caractéristiques du couple moteur-récepteur afin d’en déduire la vitesse maximale de rotation, l’encombrement, les diamètres, la tailles de arbres ainsi que les chocs et la vibration qui peuvent se produire.

 

Conseils et astuces pour avoir un bon accouplement mécanique

Un accouplement mécanique de qualité est conçu pour être à la fois fiable et robuste. Si jamais votre équipement s’use très rapidement, il est conseillé de faire recours à des professionnels en ce domaine afin de connaitre les causes du problème. Peut être que le type du joint de transmission n’est pas compatible avec votre véhicule, ou il peut s’agir d’une erreur lors du montage. En bref, beaucoup de critères sont à considérer. C’est pourquoi il est préférable de confier les taches à des spécialistes. Il est certain que la main d’œuvre d’un artisan professionnel n’est pas comparable à celle d’un technicien spécialisé dans une entreprise agréée, mais sachez que le coût d’un accouplement mécanique de qualité est largement supérieur à son frais de montage.

 La durée de vie de votre pièce en rapport avec son coût de remplacement est donc un indicateur important pour votre choix. Encore, pensez à l’entretien de votre accouplement, privilégiez plutôt la pièce facile à maintenir. Il est, par exemple, nécessaire d’opter pour un joint de transmission encastré, à une seule condition d’opter pour un produit de qualité.  

Plan du site